En Avant! Les Abattoirs CreArtCom Le Festival Les Actions Le Programme



Ce document constitue le projet du festival Electrochoc 8, saison 2013.

Il s'agit de la trame ayant permis d'établir le programme et non le programme final lui-même, qu'il est possible de consulter sur http://www.electrochoc-festival.com

Ce document présente
• le porteur du projet et le contexte
• les artistes et les oeuvres, les partenaires et la philosophie
• les actions culturelles, les rencontres pédagogiques, les résidences et les créations
• les dates et lieux d'Electrochoc 8 en 2013
• une rétrospective du festival précédent (Electrochoc 7, édition 2012)

Les menus au sommet vous guident

L'étoile vous ramène ici à tout moment

















Le Numérique, en avant la musique!

Année 2013, le numérique est partout. Le terrain de jeu est désormais immense.

La révolution technologique, sociale et culturelle poursuit son cours. Chaque saison voit naitre des nouveautés toujours plus étonnantes, diversifiées, enrichissantes les unes que les autres.

L'apparition d'internet et la démocratisation de l'informatique ont permis un accès sans précédent à des ressources qui ne sont désormais plus l'apanage unique des grandes institutions comme les conservatoires, les musées ou les centres spécialisés.

Autour de cet accès facilité au savoir des réseaux s'organisent et des lieux d'innovation culturels et sociaux émergent. Des formes nouvelles de collaboration voient le jour, basées sur des relations inédites entre amateurs, éducateurs, publics diversifiés, créateurs et producteurs laissant une place de choix à la création transversale, transdisciplinaire, trans-sociale, transterritoriale et à l'oeuvre collective.

Les projets de rencontre qui concilient les attentes du public et les besoins des créateurs sont particulièrement riches de perspectives pour les quartiers, pour les villes et de façon plus idéaliste pour la société quand la possibilité leur est rendue de donner du sens au principe de cohésion sociale.

Des réseaux se font reflets du monde réel. Leurs fonctionnements donnent à lire un mode de collaboration allant de pair avec création collective et multiplicité des approches.

Des énergies se rassemblent, des lieux canalisent ces énergies positives et parsèment les territoires d'initiatives riches, dynamiques, basées sur l'expérimentation, la nouveauté, l'innovation et l'action coordonnée.

Des créations et des rencontres étonnantes avec la population en émergent. L'utilité pour la communauté en est enrichie. les Abattoirs sont de ces lieux qui canalisent les énergies et les tournent vers l'avenir de nos territoires.




- scène de musiques actuelles

http://www.lesabattoirs.fr/

Labélisé Scène de Musiques Actuelles depuis 2008, les Abattoirs reçoivent depuis 8 ans les créations originales d'artistes investissant les technologies. La Smac s’impose comme un lieu phare des musiques d'aujourd'hui en région Rhône-Alpes, tant sur le plan de la programmation artistique, que sur la formation professionnelle et les pratiques amateurs.





L'objectif moteur de la Smac les Abattoirs, à Bourgoin-Jallieu, est de développer un projet culturel qualitatif favorisant l’accès à ces nouvelles pratiques artistiques et culturelles au plus grand nombre.

La Smac est devenue un lieu incontournable de découvertes pour le public, particulièrement avec son festival "ELECTROCHOC" offrant un panorama des cultures électroniques et numériques qui ne cessent d’interpeller et d’émerveiller.

L'équipe, particulièrement soudée et connivente, parvient à ce challenge en mettant en place à chaque nouvelle saison des stratégies qui prennent en compte l'évolution des pratiques de la création contemporaine et permettent la compréhension de leurs modalités de réception par des publics d'horizons et de générations très diversifiés.

La direction artistique de la Smac n'hésite jamais à élaborer un programme riche, métissé, éclectique, aux formats variés et cette approche lui donne raison, la fréquentation du public étant le gage de cette réussite. L’affiche musicale est toujours partagée entre les groupes internationaux, nationaux et les artistes régionaux qu'elle soutient comme un fer de lance depuis sa création. Les shows des pionniers historiques sont "mis en balance" avec l'accueil des créations émergentes, auxquels toutes les chances sont données le temps d'une étape de résidence et de développement. La Smac diffuse environ 50 concerts chaque année.



La musique est un précurseur historique aux autres arts technologiques. la Smac s'investi pleinement dans la conquête et la prospective de possibilités qui offrent à la jeunesse et aux professionnels des outils de création et d'exploration insoupçonnés.



C'est en ce sens que la Smac initie chaque année plusieurs programmes pédagogiques autour des technologies et de leur appropriation: apprentissage du code informatique comme matière structurante de la formation des jeunes, sensibilisation aux contextes historiques des arts et des enjeux de leur développement, formation des professeurs sur ces questions, découverte d'oeuvres pour les enfants, modules d'initiation aux amateurs, modules de formation aux langages numériques à l'université et dans les écoles spécialisées.

La Smac poursuit avec conviction sa mission initiale de scène de musiques actuelles tout en s'adaptant à l'évolution de pratiques qui ne cessent de se renouveler. Attentive à l'air du temps et aux attentes de son public, elle fait une place importante à l'éclectisme artistique dans les concerts, les spectacles immersifs et les installations interactives qu'elle diffuse tout au long de l'année.

Elle porte le projet d'aménagement d'un laboratoire de passerelles vouées aux collaborations entre artistes, publics et technologues.

C'est ainsi que le panorama qui se dessine autour du développement de la culture numérique territoriale est accompagné d'une vision d'avenir à laquelle la Scène de Musiques Actuelles Conventionnée les Abattoirs de Bourgoin-Jallieu contribue chaque année sur l'agglomération CAPI, en Isère, région Rhône-Alpes.




- l'ingénierie artistique

Le festival Electrochoc s'associe au studio CreArtCom, entreprise associative Rhône-Alpine motrice dans la facture de ces arts nouveaux et leurs tenants.





CreArtCom est associé au festival Electrochoc 8 autour de plusieurs missions: une plateforme logistique de production exécutive, la direction artistique et la programmation des arts numériques, l'écriture et le montage des actions pédagogiques, la conception scénographique de l'exposition centrale du festival.

Au centre de la démarche, un modèle de collaboration fondé sur la circulation des idées et des savoirs-faire, une conscience aïgue de l'évolution des usages et des modes de pensée, une prise en compte de l'environnement socio-culturel et des spécificités du territoire et une stratégie de développement durable qui repose sur l'intelligence collective, le sens du management, la confiance, la coordination.

CreArtCom est le projet d'un artiste qui en quelques années a su établir une vision précise du modèle artistique, de son positionnement et de son apport global dans les champs culturel, éducatif, sociétal en recherche constante de définitions et de nouvelles modalités d'action.

Situé au coeur de la dynamique régionale des arts et cultures numériques, CreArtCom se distingue par le sens donné à son action et la qualité de son oeuvre.

Le studio produit des scénographies proposant des relations symboliques aux technologies de l'image et du son et aux questions de société qu'elles soulèvent. L'équipe de CreArtCom conçoit un répertoire de projets originaux fondés sur des sujets de fond ou d'actualité. En outre elle élabore des médiations et intervient comme prescripteur auprès des scènes et des tutelles.

http://www.creartcom.eu




Electrochoc 7, rétrospective 2012

voir le teaser de l'édition passée

Lecteur Quicktime nécessaire
Si votre ordinateur ne peut afficher ou lire cette vidéo rendez-vous ici sur internet




Electrochoc 8, la volonté du festival 2013

Pour sa huitième saison Electrochoc redouble d'inventivité, mettant au coeur de son action de nouvelles clés pour appréhender l'innovation artistique et ses corolaires dans l'éducation, l'écriture artistique et le spectacle.

Territoires Infinis, entrez dans la boucle.
Monde immersifs, porosités entre réalité et virtuel, univers fantastiques mêlé de visions humanistes, la thématique des Territoires Infinis est le guide artistique de la 8ème édition du festival Electrochoc.





Un thème, de la poésie et du sens
"Les territoires que nous explorerons avec vous sont les terrains de jeu partagés de nos vies, nos sens et nos émotions. Fruits d'intuitions collectives, ils naissent, rayonnent et se déployent de tous les recoins du cybermonde. Qualifiés de virtuels ils façonnent pourtant la réalité des relations de chacun au monde de demain. Irrémédiablement métamorphosé par les technologies issues de l'électricité, cet infini des possibles résonne de toutes part dans l'imaginaire ambiant. Ces espaces croisés, ces territoires infinis qui s'offrent à nous tous s'annoncent sans frontières, sans limites et sans précédents. La qualité et la créativité des oeuvres, des ateliers et des projets présentés dans le festival vous ferons entrer dans la boucle."



Plaçant l'appropriation des technologies par les publics comme vecteur premier de son intervention, le festival propose des formats de médiation inédits. Avec l'implacable volonté de rendre tangible la matière artistique, il révèle des oeuvres et des concepts hors du commun pour les rendre limpides et accessibles.

En véritable diffuseur de talents la saison poursuit son exploration des musiques actuelles et des musiques électroniques avec des artistes internationaux et des pionniers du genre attendus pour 2013.

Durant les sept années passées Electrochoc n'a cessé de soutenir un large panel de pratiques émergentes et d'élargir la représentativité artistique donnant toutes les chances aux courants et aux artistes les moins visibles de trouver leur voie auprès du public. Pour la huitième année le Festival Electrochoc propose une programmation généreuse, audacieuse et hybride, parfaitement à l’écoute de son époque. (avant-programme plus bas).

En quelques années, le festival est devenu un temps fort du printemps culturel de l'Isère et poursuit ses explorations autour des nouvelles technologies de l'image et du son. Ancré au cœur du territoire de la CAPI (Communauté d’Agglomérations des Portes de l’Isère soit quelque 95 000 habitants et 27 communes pour 270 km2), il rayonne sur la région Rhône-Alpes, puisque le festival s’exporte au Fil de Saint-Etienne ainsi qu’à Annemasse. Cette année le festival visitera le chef-lieu de Rhône-Alpes: à Lyon, deux oeuvres d'art numérique seront accueillies par le pôle ALT.NET (cultures/alternatives/technologies), place Chazette, Lyon 1er.

• Dates et lieux à retenir pour la 8è édition.

Du 29 Mars au 20 Avril, le festival sur la Capi à :
- la Halle Grenette et aux Abattoirs à Bourgoin Jallieu
- la salle Balavoine et le BTS de Villefontaine
- l'arobase et le centre culturel Georges Sand à St Quentin fallavier
- le Millénium et la salle de L'Isle à L'Isle d'Abeau

avec 4 "Warm up" en Région :
- 2 mars 2013 : Salle de l'Isle d'Abeau (CAPI)
- 9 Mars 2013 : Château Rouge à Annemasse
- 23 Mars 2013 : Le Fil à St Etienne
- 6 Avril 2013 : MC2 à Grenoble avec le festival les Détours de Babel et l'association Hadra






Les Actions

Les actions culturelles se déroulent tout au long de l'année: projets pédagogiques et actions de sensibilisation, résidence artistiques et création d'oeuvres.
Un certain nombre de ces projets voient leur aboutissement sur le temps fort du festival.

Iannix, logiciel open source pour la composition musicale (pédagogie)


Le code créatif: rendre l'informatique accessible à tous (pédagogie)


Grapholine: une interface pour dessin sonorisé (pédagogie)


Labyrinthus: un instrument virtuel, sans contact physique (création et sensibilisation)


David Myriam: dessiner avec du sable puis vidéo-projeter le résultat (création et sensibilisation)


Reverrance: une invitation à suspendre le temps - Live audio vidéo (résidence et création)


Mire: un orchestre de table de mixage vidéo (résidence et création)





Le programme

C'est dans cette idée simple et pleine de promesse que la programmation numérique du festival se dessine: les territoires infinis de l'imaginaire et des technologies, la démocratisation des arts et des nouveaux formats, l'exploration des nouveaux espaces et leur appropriation par les communautés.

Le site officiel du festival est ici: http://www.electrochoc-festival.com/





Nous proposons d'explorer des formats artistiques qui renouvellent les conventions:

• installations à forte valeur technologique
• nouveaux spectacles audiovisuels


deux types d'environnements sont investis:

• l'espace public, en extérieur
• une scénographie immersive, en intérieur


les oeuvres sont envisagées avec deux prérogatives:

• la démystification de la technique, la priorité au rêve et à l'évocation
• le sens de l'expérimentation, la découverte et l'appropriation du principe qui fonde une création


avec l'intention de veiller à la cohésion des communautés, en mobilisant les acteurs du territoire:

• médiathèques et partenaires culturels
• grands étudiants et enseignants, institutions scolaires
• membres des clubs associatifs de la région



- La programmation (sous réserve) -
Orientations : Du pionner à l'innovation, quelques noms.

1) Territoires infinis de la création scénique

Pierre Henry.

Enracinés dans l'histoire musicale et loyaux envers la filiation des musiques électroniques nous recevrons Pierre Henry, pionner de la musique électroacoustique, qui le temps d'une journée permettra au festival d'affirmer son ancrage et son appartenance aux musiques innovantes.



Ezekiel


Propulseur inital du groupe Ezekiel, les Abattoirs reçoivent le nouveau show de l'un des groupes phares des musiques actuelles de la région.



Daedelus, Cold Cut DJ set et Submotion Orchestra, viendront honorer une soirée Ninja Tune, label anglais phare de ces nouvelles tendances des musiques électroniques hybrides.




2) Territoires infinis de la performance artistique

Dieter Vanderove.


L'artiste allemand Dieter Vanderove nous présente une chorégraphie dans laquelle, placé au centre du public il contrôle des faiseaux lumineux, de la vidéo et de la synthèse sonore par le biais des mouvements de son corps.

Tarik Barri, Versum.



Tarik Barri artiste néerlandais nous emmène aux fin-fonds de son univers visuel et sonore réalisé avec "Versum", un logiciel de composition assistée par ordinateur permettant d'écrire de la musique dans un système de notation qui n'est autre que le paysage sonore-même que l'on visualise.

Bertrand Merlier & Pascal Caparros.



Bertrand Merlier et Pascal Caparros, artistes Rhône-alpins nous happent le temps de "Labyrinthus", une performance gestuelle et une polyphonie de médias dans laquelle les quatres mains des deux instrumentistes réunis virevoltent, caressent, frappent et s'étirent, décrivant des arabesques complexes et des figures insolites, grâce à un instrument virtuel sans support physique.

Orchestre Mire.


L'orchestre MIRE transcende la toile de projection et la vidéo musicale en renouvelant le concept de Live audiovisuel.

David Myriam.


David Myriam, l'artiste qui dessine avec du sable présente un création visuelle accompagnée par un groupe local.

Mekanik Kantatik.


Mekanik Kantatik nous dévoile sa performance de one man show déjanté …



3) Territoires infinis de l'immersion



Plusieurs lieux sont investis dont la halle Grenette au centre de Bourgoin-Jallieu, pour la composition d'un univers immersif sonore, visuel, olfactif et tangible, ouvert au public sur toute la période. Cette caverne magique des temps modernes, à mi-chemin entre plateau de cinéma de science fiction et exposition d'art numérique accueillera les objets technologiques de plusieurs artistes dans un parcours ponctué chaque jour par une performance nouvelle. Le programme s'annonce résolument novateur. En outre cette exposition immersive fera écho au festival in situ dans les Abattoirs la semaine suivante.




4) Territoires infinis de la transmission



De multiples partenariats et projets pédagogiques sont initiés autour de la création numérique avec le Master Maaav (Musiques Appliquées aux Arts Visuels) de l'université Lyon 2 et avec les étudiants en design du lycée Léonard de Vinci à Villefontaine.

De nombreuses actions pédagogiques sont dirigées vers les publics scolaires: visite des expositions, rencontres avec les performers et leurs dispositifs scéniques, workshops avec des intervenants spécialisés (toutes ces actions sont détaillées dans les projets correspondants, voir au paragraphe "Les Actions".


crédits >>

Animations des textes et onglets sur la base du site http://www.iannix.org
Polices de caractères, propriété de http://www.fontsquirrel.com/
Document rédigé et réalisé par Derrick Giscloux, Novembre 2012, pour la Smac les Abattoirs dans le cadre du festival Electrochoc.
L'ensemble des documents, images, photos et pdf sont relatifs aux artistes et projets programmés pour le festival Electrochoc 8.